• Caroline

    La princesse Caroline, princesse héréditaire de Monaco (Caroline Louise Marguerite Grimaldi) est née

    le 23 janvier 1957 à Monaco.

    Elle est la fille aînée du prince Rainier III de Monaco et de la princesse Grace de Monaco.

     Elle a été baptisée  le 3 mars 1957.

    Elle épouse en premières noces Philippe Junot (né le 19 avril 1940) à Monaco, civilement le 28 juin 1978 et religieusement le 29 juin 1978.

    Le divorce est prononcé par un tribunal monégasque le 9 octobre 1980. Une demande d'annulation du mariage religieux est introduite par Caroline de Monaco en cour de Rome en 1981, et suite à une longue procédure, le pape Jean-Paul II annule officiellement le mariage religieux le 1er juillet 1992.


    Elle se remarie civilement avec Stefano Casiraghi le 23 décembre 1983 au Palais de Monaco. Il décède le 3 octobre 1990 dans un accident de off-shore. Ils ont trois enfants, Andrea, deuxième dans l'ordre de succession au trône, Charlotte et Pierre.

    Ces enfants issus de ce deuxième mariage sont reconnus légitimes en regard de l'Église par le pape Jean-Paul II le 25 février 1993, décision rendue publique début avril 1993 et confirmée le 5 avril 1994 bien qu'issus d'un mariage purement civil : l'annulation du premier mariage de Caroline étant postérieur au décès de Stefano Casiraghi, décès qui a seul empêché tout mariage religieux ; Caroline avait fait une demande au pape en ce sens le 2 juillet 1992 dès l'annulation de son premier mariage. Ces enfants issus de ce second mariage étaient du reste déjà légitimes selon le droit monégasque du fait du mariage civil de leurs parents.


    Son troisième mari est le prince Ernest-Auguste de Hanovre, le mariage civil eut lieu à Monaco le 23 janvier 1999 et une fille naît de cette union Alexandra le 20 juillet 1999.

    Ses titres

    • Son Altesse Sérénissime la princesse héréditaire de Monaco (1957–1958)
    • Son Altesse Sérénissime la princesse Caroline de Monaco (1958–1999)
    • Son Altesse Royale la princesse de Hanovre, princesse de Monaco (1999–2005)
    • Son Altesse Royale la princesse de Hanovre, princesse héréditaire de Monaco (depuis 2005)

    En tant qu'épouse du prince de Haanovre, elle est également duchesse de Brunswick et de Lünebourg, bien que ces titres n'aient aucune valeur légale. De plus, elle est Grand-Croix de l'Ordre de Saint-Charles.

                                                   

    A sa naissance, elle fut la princesse héréditaire de Monaco avant de céder sa place à son frère Albert un an plus tard.

    La princesse Caroline aurait perdu tout rang successoral ainsi que sa descendance sans la réforme de 2002 de la constitution de Monaco de 1962 et de son article 10, réforme initiée par Rainier III de Monaco quelques années avant sa mort et qui ouvre la succession aux frères et sœurs du prince souverain défunt ainsi qu'aux descendants légitimes de ces derniers. Sans cette réforme la principauté de Monaco se serait retrouvé dépourvue de tout héritier à l'avènement d'Albert II de Monaco.

    Depuis le 6 avril 2005, elle est pour la seconde fois en première position dans l'ordre de succession monégasque, juste devant ses fils et pourrait régner sous le nom de « Caroline Ire » de Monaco si le prince Albert II de Monaco décédait ou abdiquait sans descendant légitime.

    Le rang successoral de Caroline de Monaco n'est pas acquis et rétrograderait si Albert II de Monaco avait un fils légitime ou une fille légitime.

    Depuis son accession Albert II de Monaco a reconnu deux enfants, Alexandre Coste et Jazmin Grace Rotolo, qui n'ont pas le statut d'enfant légitime. Depuis la réforme de 2002 une adoption par le prince régnant n'en ferait pas des héritiers compte tenu de sa parentèle. Mais la loi successorale peut encore être modifiée ...

                                   


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :