• Albert II

                                                         

    Son Altesse Sérénissime, le Prince Albert II

                                                                    

    Le prince Albert II de Monaco, surnommé le « prince sportif », né le 14 mars 1958 à Monaco, est prince souverain de Monaco depuis le 6 avril 2005

    Seul fils et deuxième enfant du prince Rainier III de Monaco et de la princesse Grace de Monaco, il a hérité du trône de son père à son décès, après avoir été, du 31 mars au 6 avril 2005, régent de la principauté pendant la dernière hospitalisation du prince Rainier, qui ne pouvait continuer d'assurer ses fonctions.

    Comme il n'a qu'un unique enfant naturel, non légitime (Alexandre Coste, né en 2002) et reconnu "médiatiquement" en son nom par son avocat le 6 juillet 2005, puis par lui le 11 juillet 2005, c'est sa sœur aînée, la princesse Caroline de Monaco, princesse de Hanovre, qui arrive à nouveau en première place dans l'ordre de succession au trône.

     

    Biographie

    Albert, Alexandre, Louis, Pierre Grimaldi, prince de Monaco, fait ses études secondaires au lycée Albert Ier de Monaco et passe son baccalauréat en juin 1976.

    Il effectue ensuite un stage à l'École navale française et une année à bord du navire-école Jeanne d'Arc comme enseigne de vaisseau de deuxième classe. Il part ensuite aux États-Unis afin de poursuivre des études au collège d'Amherst dans le Massachusetts, d'où il sort diplômé de sciences politiques en 1981. Des stages, entre autres, à la banque JP Morgan de New York et chez Moët-Hennessy à Reims, complètent sa formation.

    Après de la dramatique disparition de sa mère en 1982, il reprend la présidence de la Croix-rouge monégasque puis est nommé vice-président de la Fondation Princesse-Grace. Lors de l'admission de la principauté à l'ONU, il est désigné par son père comme président de la délégation monégasque.

    Très sportif, il participe aux Jeux Olympiques d'hiver de 1988, 1992,1994,1998 en bobsleigh.

    Coopté en 1985 au sein du Comité international olympique, il est nommé en 1994 président du Comité olympique monégasque.

    Le 11 novembre 1986, il est nommé colonel des carabiniers et, le 18 août 1988, lieutenant de vaisseau de réserve dans le Corps des officiers de marine.

    Autres titres

    • Duc de valentinois,
    • Comte de Carladès,
    • Baron de Calvinet,
    • Baron du Buis,
    • Seigneur de Saint-Rémy,
    • Sire de Matignon,
    • Comte de Torigni,
    • Baron d saint Lô,
    • Baron de la Luthumière,
    • Baron de Hambye,
    • Duc de Mazarin,
    • Duc de Mayenne 
    • Prince de Château-Porcien,
    • Comte de Ferrette, de Belfort, de Thann et de Rosemont,
    • Baron d'Altkirch,
    • Seigneur d'Issenheim,
    • Marquis de Chilly,
    • Comte de longjumeau,
    • Marquis de Guiscard

    Distinctions diverses

    • Chevalier de l'Ordre de malte (de grâce magistrale) en juin 1989
    • Sòci dou Felibrige (Membre associé du Félibrige) (1977)

    Décorations monégasques

    • Grand-Croix de l'Ordre des Grimaldi, le 18 avril 1958
    • Grand-Croix de l'Ordre de Saint-Charles, le 13 mars 1979

    Décorations étrangères

     

                                                                            


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :